Trucs et astuces pour les ampoules aux pieds lorsqu’on porte des pointes

22 novembre 2017
dans

Ah les pointes, que c’est beau! Quelle petite ballerine ne rêve pas de faire des pointes? En ne sachant pas tout ce que cela comporte… Soyons clair, j’adore faire des pointes et j’aimerais pouvoir ne jamais arrêter! Cependant, il est vrai qu’il y a quelques aspects moins agréables dont il faut tenir compte.

D’abord, comme Dominique Turcotte l’a déjà mentionné dans sa série d’articles sur les pointes, le choix des pointes est très important et peut évidemment avoir des conséquences sur les fameuses ampoules de pointes. Quand les pointes sont de la bonne grandeur et bien ajustées, le risque d’ampoule diminue. Malgré tout, selon la sensibilité de notre peau, c’est possible que des ampoules se forment, alors je vous partage ici quelques astuces lorsqu’une ampoule fait son apparition.

  1. Premièrement, en sortant du bain ou de la douche, passez vos orteils et métatarses sous l’eau froide, pas trop longtemps. La chaleur du bain ou de la douche fait ouvrir les pores de peau, mais en les passants immédiatement sous l’eau froide, les pores se referment tout d’un coup et cela a pour effet de renforcer la peau qui devient donc moins sujette aux ampoules.
  2. N’enlevez pas la corne sur vos orteils, celle-ci vous protège. Elle crée une barrière naturelle pour les ampoules… et cela vaut aussi pour les danseurs qui n’utilisent pas de chaussons de danse, comme les danseurs en contemporain.
  3. Si une ampoule se forme et qu’elle est fermée, ne la percez pas! Votre peau va absorber le liquide et le tout guérira plus vite. Vous pouvez utiliser un diachylon pour éviter le frottement dans vos souliers.
  4. Si l’ampoule est ouverte, ce qui arrive souvent en pointes, cette astuce géniale et pas chère fait des miracles : cassez un œuf, retirez la petite membrane à l’intérieur de la coquille, déposez-la sur votre ampoule et protégez le tout avec un diachylon. La peau va absorber les protéines et vitamines de la membrane de l’œuf et celle-ci vous servira de peau pour environ trois jours. Votre ampoule guérira alors plus vite et vous pourrez remettre vos pointes sans douleur.
  5. Il existe des diachylons spécialisés pour les ampoules sur le marché. Ils fonctionnent efficacement, mais ceux-ci sont plus dispendieux que la membrane d’un œuf…

J’espère que vous ne souffrirez pas trop d’ampoules et que vous apprécierez le travail sur pointes!


Un article de Marie-Ève Marcotte

Depuis 1984, Marie-Ève Marcotte pratique plusieurs styles : classique, jazz, moderne, contemporain, pointes, hip hop et lyrique. Elle enseigne depuis plus de vingt ans à des élèves de 3 à 50 ans (niveaux débutant, élémentaire, intermédiaire, avancé et semi-professionnel) et a remporté quatre fois la première place avec ses élèves dans trois compétitions différentes, ainsi qu’un «Hit of the day» à la compétition «Hit the floor Lévis». Elle a récidivé en 2016 avec trois premières places et une troisième place puis en 2017 avec deux premières places et une troisième place. Elle a personnellement gagné deux premières places avec un solo aux compétitions IDance et Hit the floor Lévis en 2016.

Marie-Ève affectionne le mélange de la technique et de la créativité. Elle cherche à communiquer différentes émotions aux spectateurs, avec l’objectif de transmettre le plaisir de danser et de favoriser l’accomplissement de ses élèves. Membre du Réseau d’enseignement de la danse depuis plus de dix ans, elle se forme tous les ans avec Lynn Simonson et Teresa Perez Ceccon lors du stage Simonson. Elle détient la certification RED d’enseignement de la danse jazz (niveaux 1 à 7) et de la danse classique (niveaux 1 à 7), en plus d’agir comme formatrice, évaluatrice et blogueuse pour le RED.

© 2018 Réseau d'enseignement de la danse. Tous droits réservés.