Rencontre avec Teresa Perez Ceccon

Teresa Perez Ceccon inspire par ses mouvements, sa grâce et les émotions qu’elle transmet grâce à sa danse. Non seulement elle excelle comme danseuse, mais elle est aussi une enseignante de grande qualité et ce n’est pas sans raisons que Mme Lynn Simonson l’a prise sous son aile. J’ai eu la chance de rencontrer Teresa pour la première fois il y a trois ans, lors d’une formation au RED. Je pourrais qualifier notre rencontre de coup de foudre professionnel et je sais pertinemment que je ne suis pas la seule à l’apprécier autant. D’ailleurs, c’est très réciproque puisque Teresa m’a avoué ressentir un petit quelque chose de spécial pour le milieu de la danse québécois.

Comme Teresa revient nous visiter les 3, 4 et 5 novembre pour des ateliers en Simonson à Montréal, j’en ai profité pour l’interviewer et vous la présenter, si vous ne la connaissez pas déjà!

(Traduction libre de ses réponses en anglais)

V- Teresa, pourrais-tu nous parler de ton parcours en danse. Tes études et tes débuts professionnels?

T- J’ai commencé des classes de danse très jeune, dans un studio de danse près de chez moi. Je prenais plusieurs classes de différents genres comme le ballet, le jazz et la claquette, mais je n’avais pas d’intérêt marqué pour un genre ou l’autre et je ne m’entraînais pas particulièrement intensément à ce moment-là. À 10 ans, je me suis cassé la jambe, alors j’ai dû arrêter de danser. Ce n’est que rendue au secondaire que j’ai décidé de recommencer à danser et j’étais maintenant une débutante dans un corps en changement, avec des proportions plus adultes.  Malgré tout mon amour pour mon art, je me souviens à quel point je trouvais cela difficile et que je me blessais souvent. Puis, je suis allée étudier la danse au « Queens College » où on m’a fait connaître la Technique Simonson. Pour la première fois, j’expérimentais un genre qui me convenait physiquement, philosophiquement et artistiquement.

V- Pourquoi avoir choisi la Technique Simonson? Qu’est-ce qui t’a plu particulièrement dans cette technique?

T- La technique Simonson était parfaite pour mon corps et pour moi, c’était très important. Avec le Simonson, je progressais très rapidement, mais aussi de façon très sécuritaire. Ça m’a appris à agir en harmonie avec mon corps et à devenir très à l’écoute de celui-ci. Je trouve que c’est une technique avec des chorégraphies rythmées, particulièrement le centre lent. Ça m’attire beaucoup!

V- Peux-tu me parler de ta rencontre avec Lynn Simonson?

T- À la fin de mes études à Queens, j’ai commencé à suivre des classes de danse à « Dancespace », dans Manhattan (New York). J’avais déjà commencé à intégrer l’approche Simonson dans les classes que j’enseignais, mais c’est vraiment quand j’ai rencontré Lynn que j’ai compris à quel point le Simonson était fait pour moi. « With Lynn, I knew that I was home » (Avec Lynn, j’ai su que j’étais à la maison). La Technique Simonson a donné un but et un sens à ma danse. Lynn est une grande inspiration pour moi.

V- Pourquoi avoir choisi d’enseigner et qu’est-ce qui te plaît particulièrement dans cette profession?

T – À la fin de mon adolescence, j’ai commencé à enseigner dans une école du quartier. Mes études en danse m’orientaient déjà en quelque sorte dans ce cheminement professionnel. Je dois admettre que j’ai particulièrement été influencée par l’enseignante qui m’a fait connaître la technique Simonson. Elle m’a marquée profondément par sa passion et son dévouement à l’enseignement. Elle suivait régulièrement des classes avec Lynn Simonson et d’autres professeurs Simonson à New York et son amour de cette technique était vraiment contagieux. Elle avait vraiment à coeur de transmettre la philosophie Simonson et en devenant enseignante à mon tour, j’ai voulu transmettre cette même passion à mes étudiants. Encore aujourd’hui, Susan Matthews est une mentor et une grande amie.

V- Aurais-tu des conseils à donner à de jeunes enseignants en danse? 

T – Un jour, j’ai reçu ce conseil : Soit toi-même et crois en toi. Oui, parfois vous douterez de vous, mais suivez votre intuition et ce qui vous semble être la bonne chose. N’oubliez jamais pourquoi vous aimez la danse et ce que vous aimeriez transmettre à vos élèves.

V- Tu es venue enseigner plusieurs fois au Québec. Aimes-nous notre province?

T – Oh oui! Je trouve les québécois merveilleux et très accueillants. Lynn Simonson a démarré une tradition au Québec et je suis très fière de pouvoir en faire partie et de la perpétuer encore cette année. Les danseurs québécois sont dévoués à leur art et très ouverts à partager leur expertise. Je me suis fait de nombreux amis de longue date au Québec et j’espère continuer de revenir année après année visiter votre belle province et rencontrer encore plus de Québécois!

V – Un mot de la fin en français?  

T – Danser, c’est se connaître soi-même! (oui, Teresa l’a bien dit en français)

Pour en savoir plus sur Teresa Perez Ceccon, visitez son site Internet à :  www.linesofenergy.com


Un article de Véronique Clément

Après des études en Arts et technologies des médias et un baccalauréat en communication, Véronique Clément travaille pendant une dizaine d’années dans le milieu culturel et le web. Parallèlement à sa carrière, elle développe un profond intérêt pour les échanges interculturels et participe à de nombreux stages de coopération internationale en Amérique latine, où elle met ses compétences de communicatrice au service d’organismes de développement international.

De retour au Québec, elle démarre son entreprise en communication et marketing we et compte parmi ses clients le Réseau d’enseignement de la danse. Elle se voit confier les mandats de la production d’une Rencontre RED de perfectionnement et d’échanges professionnels 2008 et la coordination de production pour le développement du Guide d’enseignement de la danse jazz – inspiré de l’approche et de la méthode de Lynn Simonson.

Avide de nouveaux défis et toujours animée d’une passion pour le milieu culturel, Véronique Clément prend la relève au poste de directrice générale du Réseau d’enseignement de la danse en 2014.

Suivez-nous!