Relations professionnelles et cohésion d’équipe

Relations professionnelles et cohésion d'équipe
29 août 2018
dans

La communication est la clé de saines relations professionnelles et d’une bonne cohésion d’équipe. Certains outils et mécanismes, assez simples à mettre en œuvre, favorisent la circulation de l’information et un climat de travail agréable. En ce début d’année, voici donc quelques bons réflexes à adopter pour développer une communication efficace entre les différents membres de votre équipe (professeurs, élèves, parents et spectateurs éventuels).

COMMUNICATION INTERNE

J’ai déjà commencé une session d’enseignement avec pour seules informations mon horaire, le style enseigné et le nombre d’élèves. Quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre qu’il ne me restait que trois semaines pour préparer un spectacle de Noël..! Il incombe à la direction de communiquer clairement ses objectifs au corps enseignant. Je préconise donc d’organiser une rencontre en début d’année pour clarifier certains des éléments suivants. Les enseignants pourront ensuite planifier leur année avec précision et répondre aux attentes exprimées de manière professionnelle :

  • Objectifs annuels de l’école;
  • Dates à retenir (réunions, portes ouvertes, etc.);
  • Événements à venir (spectacles, compétitions, auditions, répétitions, etc.);
  • Programmes d’enseignement à privilégier selon le niveau et le genre de danse enseigné;
  • Principes pédagogiques préconisés et valeurs de l’école;
  • Informations pratiques et règles de fonctionnement de l’école (heures d’ouverture, services offerts par le secrétariat, service de paie, tenue vestimentaire, etc.);
  • Évaluations ou examens envisagés durant l’année (ex. : évaluation du RED);
  • Objectifs individuels fixés aux enseignants;
  • Opportunités de formation continue.

Même si certains enseignants font partie de l’équipe depuis longtemps, la direction doit régulièrement rappeler les principes pédagogiques qu’elle préconise. Cela assure une plus grande uniformité et une continuité dans l’enseignement offert par les différents professeurs d’une année à l’autre.

Les opportunités de formation continue sont souvent appréciées du personnel et contribuent à rehausser la qualité de l’enseignement. Quand elle le juge pertinent, la direction doit donc inviter ses professeurs à suivre certaines formations. C’est un gage de professionnalisme qui démontre un réel souci de la qualité et de la sécurité de l’enseignement prodigué.

bien-être au travail

Je vous partage ici plusieurs carences observées au cours de mes vingt-quatre années d’enseignement. Si elles étaient comblées, votre bonheur au travail n’en serait que plus grand.

Dans un premier temps, il est important de vous conformer aux exigences de la direction. Si vous ne les comprenez ou ne les approuvez pas, prenez un rendez-vous pour en discuter : partager votre opinion est une démarche saine et souhaitable. Certaines de vos idées vous semblent bénéfiques pour l’ensemble de l’école? Ne les gardez pas pour vous! Ce serait une source de frustration et personne ne pourrait en bénéficier. J’ai moi-même rencontré ma direction à quelques reprises : elle retenait parfois mes idées et, dans le cas contraire, je recevais des explications qui me permettaient de mieux comprendre les raisons du refus.

Dans un deuxième temps, chaque professeur devrait inscrire des rappels dans son agenda pour ne pas oublier certaines dates ou tâches clés. Par exemple : «Dans deux semaines, classe ouverte aux parents : en informer les élèves et leurs parents». Nous sommes des artistes et avons tendance à nous éparpiller un peu, d’autant que nous ne faisons pas un travail de bureau (la programmation de rappels est une bonne option mais encore faut-il travailler devant un ordinateur!). Il faut donc nous organiser par nous-mêmes pour prouver notre professionnalisme. La direction appréciera grandement, tout comme les élèves et leurs parents.

Enfin, les enseignants qui travaillent dans plusieurs établissements doivent faire attention à bien respecter les usages de chaque école. Leur vision, leurs valeurs et leurs objectifs sont certainement différents. C’est par conséquent une marque de professionnalisme et de respect de suivre les exigences et les attentes de chacun des employeurs.

En conclusion, les relations de travail et la cohésion d’équipe sont autant l’affaire de la direction que des employés. Chacun a le devoir d’informer et le droit d’être informé sur les valeurs et les règles en vigueur dans  l’école et sur ce qui se passe dans en classe. Cela réduit les causes de stress et favorise un climat de confiance.


Un article de Marie-Ève Marcotte

Depuis 1984, Marie-Ève Marcotte pratique plusieurs styles : classique, jazz, moderne, contemporain, pointes, hip-hop et lyrique. Elle enseigne depuis plus de vingt ans à des élèves de 3 à 50 ans (niveaux débutant, élémentaire, intermédiaire, avancé et semi-professionnel) et a remporté quatre fois la première place avec ses élèves dans trois compétitions différentes, ainsi qu’un «Hit of the day» à la compétition «Hit the floor Lévis». Elle affectionne le mélange de la technique et de la créativité et cherche à communiquer différentes émotions aux spectateurs, son objectif étant de transmettre le plaisir de danser et de favoriser l’accomplissement de ses élèves.

© 2018 Réseau d'enseignement de la danse. Tous droits réservés.