Blogue du RED
Tous les articles

Petite liste sympathique pour réussir son spectacle de danse

24 avril 2019
dans

Qui dit, organisation d’évènement, pense à « Tâche colossale ». Ajoutez à cela un besoin de créer et vous voilà devant un ambitieux projet, mais ô combien stimulant! Que vous en soyez à votre premier spectacle ou que vous en ayez l’expérience, peu importe, car le chemin devra être bien défini tout en gardant une certaine souplesse dans l’action. La préparation d’un spectacle de danse se compare facilement à un marathon s’échelonnant sur plusieurs mois. Le parcours peut sembler long et ardu, parsemé d’obstacles. Néanmoins, avec un entraînement et une bonne préparation de plusieurs semaines, il est possible de parcourir un kilomètre à la fois, de conquérir les obstacles, de franchir la ligne d’arrivée et d’en savourer le succès.

À vos marques, prêts, partez!

La préparation (la base organisationnelle)

L’une des premières choses à faire, et ce, bien souvent un an avant la date prévue, c’est de réserver sa salle de spectacle.

Par la suite, vous aurez à :

  • Faire la liste des tâches à accomplir d’ici le jour J. Psst!! –  cette petite liste sympathique peut être votre point de départ, dans l’ordre ou le désordre, selon votre modèle d’organisation;
  • Déterminer le budget disponible et allouer les sommes en fonction des besoins (musique, costumes, décors, publicité, recherche de commanditaires, prix des billets, techniciens, location d’équipement, etc.);
  • Faire un échéancier pour l’ensemble des tâches;
  • Définir, selon le type de gestion de l’école, quelle forme prendra votre organisation du travail, et avec qui vous travaillerez. Par exemple:
    • Décider si vous avez besoin de former des comités de travail ou de simplement travailler avec des alliés;
    • Évaluer s’il est nécessaire de mobiliser peu ou beaucoup de gens à l’interne ou de demander l’aide de gens qui sont extérieurs à l’école (bénévoles ou autres);
  • Mobiliser les personnes désignées pour leur expliquer clairement vos besoins, votre échéancier, leur(s) rôle(s) et distribuer les tâches.

Ceci fait, vous êtes prêt à donner le coup d’envoi au projet.

La course (l’étape de création)

Les tâches qui suivent constituent sans doute l’étape la plus stimulante, mais aussi la plus longue et la plus prenante pour l’artiste que vous êtes. Alors, n’ayez pas peur de vous répéter : « COU-RAGE »!

En remontant vos manches… de maillot, vous aurez à :

  • Trouver le thème du spectacle;
  • Développer l’histoire ou les différents tableaux selon votre vision;
  • Distribuer les rôles individuels aux élèves (au besoin) et pour chacun des groupes;
  • Faire la recherche musicale;
  • Évaluer s’il y a du mixage audio à faire, et préparer la bande sonore finale du spectacle — avez-vous identifié la personne qui saura s’en charger;
  • Chorégraphier les numéros — est-ce le professeur ou un chorégraphe invité qui en a la responsabilité;
  • Enseigner les chorégraphies et la mise en scène — ne sous-estimez pas le temps nécessaire dont vos élèves auront besoin dans leur apprentissage;
  • Penser aux costumes et octroyer du temps pour les achats et la conception;
  • Prendre les mesures des élèves, prévoir l’essayage et les retouches;
  • Identifier chacun des costumes au nom de l’élève qui le portera — il peut être nécessaire de prévoir du temps pour les défroisser;
  • Concevoir et se procurer les décors et les accessoires — si des projections ou des animations visuelles sont requises, avez-vous identifié la personne qui saura s’en charger;
  • Préparer l’animation du spectacle et identifier si vous avez besoin d’animateurs, de comédiens, de metteur en scène, d’écriture de textes, etc. — Les gens qui ont un bon sens oratoire ou théâtral, qui ont eux aussi répété, sauront assurément garder l’attention du public;
  • Planifier une séance pour la prise de photos avec costume;
  • Réserver l’équipe de tournage de la vidéo souvenir et prévoir les modalités d’achats (vente, prévente);
  • Planifier la mise en vente des billets;
  • Réaliser les actions publicitaires (création d’affiches, contact avec les médias traditionnels ou sociaux, recherche de commanditaires, etc.);
  • Préparer le programme et le faire imprimer.

Le dernier sprint (les répétitions)

À ce point-ci, c’est le temps de trouver votre second souffle! Bravo, ça y est! Les dernières semaines avant le spectacle vous laissent joyeusement entrevoir la ligne d’arrivée, mais il reste encore plusieurs détails à fignoler.

N’oubliez pas de :

  • Planifier et remettre aux élèves un horaire détaillé des répétitions et des générales — assurez-vous d’avoir précisé aux parents et aux élèves les attentes concernant la coiffure et le maquillage ainsi que l’heure d’arrivée en salle le jour du spectacle;
  • Préparer un document technique pour les régisseurs et les techniciens — il est suggéré d’y détailler le déroulement du spectacle en précisant, par exemple, les spécificités pour les éclairages, les transitions sonores, les projections, les entrées et les sorties des danseurs, les changements de décor, les accessoires sur scène. Le soin que vous mettrez sur ce document vous fera gagner en qualité et en efficacité pour les répétitions et le spectacle;
  • Désigner les personnes qui seront à la régie et aux raccords — ces personnes doivent connaître le déroulement du spectacle et les différents groupes;
  • Selon la salle où le spectacle est présenté, rencontrer les différents techniciens (sonorisations, éclairagistes, régisseur de plateau, etc.). Faire avec eux la liste de vos besoins en location d’équipement, conception visuelle et montage du plateau;
  • Prévoir le temps nécessaire en salle pour la générale technique et la générale sur scène avec costumes — ne soyez pas surpris si dans l’action vous avez toujours besoin de plus de temps;
  • Identifier les personnes qui aideront à l’habillage des plus jeunes et aux changements de costumes — les aides-professeurs, les parents et les bénévoles sont de précieux partenaires, il faut toutefois bien leur expliquer vos attentes;
  • Planifier les étapes du montage des décors en salle, de l’organisation des loges avec les costumes et des accessoires ainsi que le transport pour apporter le tout à la salle — il vous faut un nombre suffisant de bras pour tout faire dans un temps raisonnable;
  • Identifier le personnel requis pour la gestion de l’arrière-scène et des groupes d’élèves;
  • Planifier les cadeaux de remerciements et les fleurs à donner à la fin du spectacle;
  • Rédiger le mot de bienvenue pour accueillir les spectateurs;
  • Rédiger le mot de remerciements pour la fin de la représentation;
  • Prévoir d’amener une trousse de premiers soins pour le jour du spectacle;
  • Entrer en salle et organiser l’ensemble pour que tout soit prêt à l’arrivée des élèves.

Petit conseil bienveillant, pensez à vous hydrater et à dormir quelques heures!

La ligne d’arrivée (l’avant spectacle)

La journée peut s’annoncer longue, voire rocambolesque. Le trac s’empare de vous. Quelle belle excitation il y a dans l’air! Gardez les yeux sur la ligne et restez concentré sur les derniers détails que voici :

  • Prendre les présences pour vous assurer que vos groupes sont complets — faire les ajustements chorégraphiques si nécessaire;
  • Mobiliser vos équipes à l’arrière-scène (maquillage, coiffure, habillage, retouches, réparation express de costumes, gestion des blessures juste au cas où, régie, etc.) — est-ce que vous avez prévu des gens à la porte pour l’accueil des spectateurs, les billets et la distribution du programme;
  • Faire un petit échauffement avec les danseurs;
  • Adresser un discours d’encouragements à vos élèves et lancer le mot de Cambronne!

La récompense (le spectacle)

Dernier appel avant l’ouverture du rideau. C’est le moment de lâcher prise. Le spectacle ne vous appartient plus. Il vit maintenant sur scène grâce à vos élèves. Le sourire aux lèvres, vous respirez et profitez de la magie. Il y aura peut-être de petits pépins dont vous devrez vous occuper, mais l’essentiel est de savoir apprécier chacune des performances pour encourager vos élèves. Il est d’usage de couronner le tout de vos remerciements et de fleurs!

La récupération (l’après-spectacle)

Déjà terminé !! Le temps a passé trop vite. Vous vous dites : « C’est incroyable! » autant de préparation et de travail pour quelques heures de bonheur sur scène. Vous ressentez enfin le sentiment d’épanouissement que vous attendiez en savourant votre réussite, larme à l’œil! Mais consolez-vous, car il vous reste ces petites tâches :

  • Démonter la salle à la fin du spectacle — le transport de retour pour les décors, les accessoires, les costumes est planifié au préalable;
  • Laver la « montagne » de costumes;
  • Ranger, et aller vous coucher. ☺
  • Et finalement, pendant votre parcours, toute autre tâche qui vous est personnelle et vous semble utile…

Ah oui! On oubliait de vous dire! Si votre spectacle est en pleins préparatifs et que vous êtes envahis par l’idée du siècle pour un spectacle futur… Réjouissez-vous, car vous êtes déjà prêt pour une nouvelle création !!

 

 


Un article de Maryse et Catherine

Codirectrices de l’école de danse Maryse Blanchard, Catherine Hamelin et Maryse Blanchard sont des professeures avec plus de 20 ans d’expérience. Elles sont toutes deux formées et certifiées enseignantes senior au Réseau d’enseignement de la danse (RED).

© Réseau d’enseignement de la danse. Tous droits réservés.