Les bienfaits psychologiques de la danse

11 avril 2018
dans

Selon une étude du FRONTIERS OF AGING NEUROSCIENCE, danser ralentit le vieillissement du cerveau. Je cite :

« À partir de 40 ans, la vitesse du traitement des informations du cerveau décroit en grande partie à cause de la réduction de la matière blanche. Plusieurs études ont déjà révélé que l’activité physique contribuait à diminuer cette érosion.»

Cette étude a isolé trois groupes d’individus: un premier faisait de la marche rapide, un deuxième des étirements et le troisième, de la danse avec des enchaînements complexes. Eh bien, c’est le troisième groupe qui a eu la plus grande amélioration de la matière blanche dans une zone du cerveau qui contribue au traitement des informations et de la mémoire. Alors, vous comprendrez que cela engendre pleins d’autres améliorations psychologiques!

Selon la chercheuse américaine Julia F. Christensen, les danseurs, à force d’exprimer des émotions en dansant, sont plus sensibles à celles-ci. Elle dit : « Cela prouve que les danseurs ne reconnaissent pas seulement mieux les émotions, mais leur corps réagit de façon plus sensible à ces dernières. On peut même affirmer que danser les rend plus emphatiques, car ils apprennent à être plus sensible aux émotions des autres, et donc, à mieux réagir. »

Finalement, une étude écossaise place également les danseurs en tête des gens les plus heureux, car la danse permet de se connecter avec son intérieur et exprimer ses émotions. Voici ce que France Schoot-Billmann révèle de son étude auprès de 14 000 personnes :

«  La danse arrive en tête des activités culturelles parce qu’elle est la plus complète. Elle sollicite tous les registres qui constituent l’être humain : le corps, le social (le lien aux autres danseurs), le mental (les aptitudes cognitives; attention, concentration, mémoire), et le psychisme (les émotions). »

En lisant cela, nous comprenons évidemment que danser apporte plus que des bienfaits physiques! Toute personne, qu’elle soit jeune ou âgée, en santé ou avec des limitations comme un handicap mental ou physique, devrait avoir le droit de danser pour avoir accès à tous ces bienfaits. Beaucoup d’écoles de loisir proposent des classes de danse pour retraités ou des classes de danse adaptée aux handicaps, etc. Renseignez-vous!

Pour ma part, la danse m’a sauvé la vie. Elle m’a permis d’évacuer ma frustration, ma colère et mes peurs dans les moments difficiles et m’a permis d’accéder à la joie, l’accomplissement de soi et une panoplie de belles émotions! C’est une thérapie de tous les aspects du corps en même temps…

Alors… pourquoi danser? Devinez!

______

Sources des citations :

Un article de Marie-Ève Marcotte

Marie-Ève Marcotte danse depuis 1984, dans les disciplines suivantes; classique, jazz, moderne, contemporain, pointes, hip-hop et lyrical. Elle enseigne depuis maintenant 20 ans à des élèves de 3 à 50 ans, pour les niveaux débutant, élémentaire, intermédiaire, avancé et semi-professionnel dans les disciplines suivantes : préparatoire, classique, jazz, moderne, contemporain et pointes. Elle a remporté 4 premières places avec ses élèves dans 3 compétitions différentes ainsi qu’un «Hit of the day» à la compétition «Hit the floor Lévis». Elle affectionne le mélange de la technique et de la créativité afin de transmettre des émotions différentes aux spectateurs, mais son but premier, c’est de transmettre le plaisir de danser afin que ses élèves s’accomplissent au maximum.

Suivez-nous!