Intégrer un nouvel enseignant dans l’équipe de travail

9 janvier 2018
dans

L’intégration professionnelle d’une nouvelle ressource dans une équipe peut parfois être difficile. Ce phénomène existe dans plusieurs domaines et les écoles de danse ne sont pas à l’abri de ce genre de situation. Alors, comment faire en sorte de bien intégrer un nouvel enseignant dans son école?

Les facteurs à considérer

Il faut d’abord prendre conscience de certains facteurs qui sont déjà en place dans l’établissement et envers lesquels il faudra outiller le nouvel enseignant pour qu’il comprenne mieux son milieu et puisse rapidement s’y adapter:

  • Les valeurs de l’école, déjà bien ancrées;
  • Les habitudes de fonctionnement, déjà présentes au sein de l’équipe professorale;
  • Le rythme effréné d’une école de danse;
  • Etc.

De plus, les tâches reliées à l’enseignement comme tel, par exemple la planification des classes, la création de chorégraphies, la préparation des élèves à leurs examens, les spectacles de fin d’année et autres, peuvent aussi générer une grande insécurité pour un nouvel enseignant, surtout s’il fait ses premiers pas comme professeur.

Pour toutes ces raisons, il est primordial de consacrer du temps à cette nouvelle ressource afin qu’elle puisse s’enraciner au sein de l’organisation et qu’elle développe, elle aussi, son sentiment d’appartenance.

Le rôle de chacun pour faciliter l’intégration

Le rôle de la direction

Plusieurs avenues assez simples sont possibles afin de faciliter  l’intégration. D’abord, la direction de l’école joue un rôle-clé quant à l’intégration d’une nouvelle ressource. L’accueil et le sentiment de respect entre la direction et l’enseignant sont primordiaux pour assurer la réussite de l’insertion du professeur. La direction doit adopter une attitude ouverte et à l’écoute et elle doit être attentive aux besoins de sa nouvelle ressource pour que celle-ci soit à l’aise de faire part d’éléments qui la rendent inconfortable. En ce sens, si la personne manifeste un besoin de soutien sur le plan pédagogique, la direction doit mettre en place les actions nécessaires pour outiller l’enseignant. Par exemple, elle pourrait libérer du temps pour que le nouveau professeur assiste aux classes de ses collègues, qu’il puisse les observer en actions et échanger avec eux sur leurs stratégies pédagogiques.

D’autre part, la direction pourrait également créer un cahier d’accompagnement qui sera remis à la nouvelle ressource et qui contient les règlements de l’école, le calendrier des activités annuelles, des exemples de plans de cours à enseigner, une liste de musiques à utiliser et quelques trucs pour la gestion de classe dans un cours de danse. Cela sécurisera le nouvel enseignant dans l’exercice de ses fonctions.

En outre, l’ouverture d’esprit est un facteur important pour l’insertion réussie d’un nouvel enseignant. Il peut être parfois déstabilisant d’accueillir de nouvelles idées et de nouvelles façons de penser. L’employé qui arrive avec son bagage d’expérience et de formation voudra certainement contribuer au développement de son nouvel environnement de travail. Ça demande de la souplesse et de l’ouverture pour accepter de se remettre en question et de considérer de nouvelles façons de faire.  Il faut apprendre à accepter la nouveauté, accueillir des opinions différentes et de nouvelles visions qui bonifieront ce qui est déjà en place dans l’école, que ce soit d’un point de vue logistique ou artistique.

Comme vous voyez, la direction de l’école doit exercer une grande influence sur son équipe et sur la nouvelle ressource pour susciter des opportunités d’échanges et favoriser la cohésion.

Un mentor à l’interne ou un mentor à l’externe

En outre, s’il s’agit d’un enseignant qui commence dans le métier et qui n’est pas nécessairement bien formé, ce genre d’échange pourrait également faire place à un programme de mentorat par un professeur plus expérimenté au sein de l’école afin que se crée un lien de confiance et une relation continue entre les deux personnes. Le mentor pourra alors aborder plusieurs aspects de l’enseignement : structure et fonctionnement de la classe, choix musicaux, fonctionnement des programmes d’enseignement utilisés à l’école, etc. Le fait de partager avec un pair ne peut qu’être motivant et stimulant pour ce nouvel enseignant.

Si l’école est petite ou si aucun mentor n’est disponible à l’interne, ce genre de relation de mentorat peut également être organisée avec un enseignant en danse expérimenté qui n’est pas du même endroit, mais qui connaît et comprend la réalité du loisir. Le RED propose cette alternative aux écoles, je vous invite à communiquer avec eux si vous voulez en savoir plus.

Le rôle des membres de l’équipe

Les membres de l’équipe professorale, mais aussi du secteur administratif, jouent également un rôle très important dans l’insertion d’une nouvelle ressource. En effet, puisqu’ils sont familiers avec le fonctionnement de l’école, ils ont aussi le devoir d’informer leur nouveau collègue sur les procédures à suivre, les règles et le fonctionnement de l’école et bien sûr, de l’accueillir et de l’épauler dans son adaptation à son nouveau milieu. Ils peuvent par exemple le soutenir dans la création des exercices qu’il enseignera dans sa classe, ou encore, suggérer des idées dans la création de chorégraphies. Tout cela, bien sûr, dans le but d’assurer une intégration réussie dans l’équipe.

Le rôle de l’enseignant lui-même

Le nouvel enseignant joue certainement le rôle le plus important quant à sa propre intégration. Il doit s’intéresser et participer activement à la vie l’école de danse qu’il intègre. Il doit s’impliquer et travailler au rayonnement de celle-ci. De plus, l’enseignant doit se renseigner et questionner, connaître ses limites et oser demander de l’aide lorsqu’il en ressent le besoin. Un bon enseignant doit être constamment en mode « apprentissage », et donc, poursuivre sa formation continue afin d’assurer un niveau d’enseignement de qualité. Dans les moments les plus difficiles, il doit être en mesure de reconnaitre qu’il a besoin de soutien et il ne doit pas hésiter à en faire part à sa direction et à ses collègues, dans le souci d’assurer encore une fois la qualité des apprentissages en danse de tous ses élèves.

Pour conclure, l’insertion d’un nouvel enseignant dans une équipe professorale ne devrait pas être prise trop à la légère et ce n’est pas nécessairement facile pour tous. Les notions partagées dans cet article relèvent d’autres domaines où ils ont fait leurs preuves, alors il n’en tient qu’à vous de les adapter à votre école et de faire de l’intégration une grande réussite!


Un article de Michèle Desjardins

Diplômée de l’École de danse de Québec, Michèle Desjardins enseigne au secteur loisir depuis plus de 12 ans au sein de l’École de danse Quatre Temps. Multidisciplinaire, elle s’est davantage spécialisée en danse contemporaine. Cette réelle passion l’a menée à développer le projet d’une troupe de compétition de contemporain qui se produit un peu partout dans la province depuis quelques années. Elle poursuit également une carrière comme interprète en parallèle. Étant passionnée par l’anatomie du danseur, elle a également complété une formation en massothérapie pour répondre à son souci d’un enseignement de qualité. À travers toutes ces expériences, son fort intérêt pour la pédagogie demeure bien présent ce qui l’a menée à compléter un baccalauréat en enseignement préscolaire-primaire. Son professionnalisme, sa créativité et son dynamisme est remarqué par tous ses collègues, partenaires de danse et élèves.

Suivez-nous!