À la mémoire de Sara Tremblay

Mme Sara Tremblay, membre fondatrice et présidente du Réseau d’enseignement de la danse pendant plus de douze ans, est décédée subitement le 3 novembre 2018 d’une embolie pulmonaire. Femme de cœur et de tête aux multiples talents, elle enseignait et chorégraphiait la danse jazz et le ballet classique depuis quelques dizaines d’années, en plus d’assumer la direction générale et artistique de l’Académie de Ballet du Saguenay depuis 1993. Sa contribution au développement du RED est colossale. On se rappellera d’elle surtout pour sa capacité à mener plusieurs projets de front, et plus particulièrement la création de la trousse pédagogique pour l’enseignement de la danse jazz. Visionnaire, elle a orchestré de main de maître la première et unique adaptation d’un guide pour l’enseignement sécuritaire de la danse jazz dans les écoles de danse de loisir selon la technique et l’approche de Mme Lynn Simonson. À la fois formatrice, évaluatrice et examinatrice pour le RED, elle a parcouru les écoles de danse de la province pendant de nombreuses années afin de transmettre un enseignement sécuritaire, de qualité et adéquat à des centaines de professeurs et d’élèves. Nous ne la remercierons jamais assez pour son dévouement et la vision qu’elle a portée pendant tant d’années à titre de présidente.

Dans une entrevue réalisée à la fin du mois de septembre 2018, Sara revenait sur sa passion pour la danse jazz et son engagement envers l’approche et la technique développées par Lynn Simonson. Nous ressentons le besoin et l’envie de vous partager cette vidéo, afin que les mots de Sara résonnent encore longtemps en vous et dans votre pratique.

Biographie de Sara Tremblay

Mme Tremblay a entrepris sa formation en danse classique en 1966 à l’Académie de Ballet du Saguenay, avec Milenka Niederlova. Son apprentissage s’est poursuivi au Saguenay, à Montréal et à New York, où elle a été reçue comme boursière dans plusieurs institutions importantes. Elle a étudié avec Jacqueline Lemieux, Érika Janes, Élaine Werner, Georges Montague, William Thompson, Eddy Toussaint, Michel Martin, Alain Ferrier, Manon Larin et Lynn Simonson.

Sa carrière de danseuse professionnelle a pris son envol en 1978 à New York, où elle a participé à plusieurs spectacles des chorégraphes Lynn Simonson (Uncompany) et Laurie De Vito. Bien que son travail sur scène ait été apprécié et reconnu, Mme Tremblay était attirée par l’enseignement. À partir de 1976, elle a donc suivi de nombreux stages, formations et certifications à la Royal Academy of Dancing, à l’Imperial Society of Teachers of Dancing, à l’École supérieure de ballet du Québec, à l’Université du Québec à Chicoutimi et au Ballet national du Canada, entre autres. Du début des années 80 à 2007, elle s’est continuellement perfectionnée auprès de Lynn Simonson, ce qui faisait d’elle l’une des plus grandes expertes de la philosophie et des principes d’enseignement de la Technique Simonson au Québec. Cette reconnaissance lui a valu des invitations régulières pour enseigner la technique jazz, le ballet classique et la pédagogie de la danse à l’École supérieure de ballet du Québec, à l’Université du Québec à Chicoutimi, au Domaine Forget ainsi que dans de nombreux événements québécois consacrés au jazz.

© 2018 Réseau d'enseignement de la danse. Tous droits réservés.