Exercices de rythmique dansés

21 mars 2018
dans

Je vois très souvent des élèves qui ont déjà dansé pendant quelques années arriver dans mes classes sans savoir compter la musique. Quand j’assiste à un spectacle de danse, je regarde les élèves sur scène et je constate que régulièrement, la rythmique fait défaut. C’est très important, comme professeur de danse, d’abord de s’assurer de nous-même bien comprendre la rythmique, puis ensuite de  consacrer du temps à l’enseigner à nos élèves dès le jeune âge. La musique, c’est notre deuxième outil de travail après le corps!

Pour que les chorégraphies soient exécutées adéquatement, il faut habituer les élèves à compter la musique et à écouter les paroles, car celles-ci les aideront pour une interprétation juste. Voici quelques exercices que je vous propose d’essayer avec vos élèves pour leur apprendre à écouter et à compter la musique.

Trouver le « 1 »

Premièrement, avant d’entamer un nouvel exercice, je fais toujours écouter la musique aux élèves et je leur demande de trouver le « 1 » dans les comptes. Il y a souvent un signe musical à repérer pour les aider (son d’un instrument, coup plus fort, etc). Quand tout le monde l’a bien entendu, alors je recommence la musique du début et nous entamons l’exercice. Quand l’exercice est maîtrisé, je les fais compter à voix haute sur la musique pour les aider à garder le rythme et les forcer à bien écouter.

Compter dans les diagonales

Ce qui différencie la manière de compter la musique en danse, c’est que pour les musiciens, la musique se compte en quatre temps, mais en danse, c’est en huit! Donc pour pratiquer les élèves, je leur fais exécuter des diagonales, mais cette fois, je demande de trouver le « 3 », ou encore le « 7 ». Ce sont des comptes plus difficiles à repérer, mais les élèves l’apprennent assez rapidement.

Les bâtons de bois

J’aime l’exercice des bâtons de bois, il est ludique et agréable. Je place les élèves au centre et je leur distribue deux bâtons de bois (style baguettes chinoises ou baguettes de « drum »). Je leur demande d’improviser un mouvement et de frapper leurs bâtons ensemble sur les comptes que je leur donne. Par exemple, si je choisis le « 5 », je compte jusqu’à « 8 » et sur le cinq, ils doivent se trouver un mouvement et frapper les bâtons. Je change le chiffre choisi après quatre fois « 8 » comptes. Quand ils sont bien habitués, je fais la même chose, mais ils doivent faire leurs mouvements en frappant sur les bâtons d’un partenaire choisi au préalable. Fous rires garantis!

Pour aller encore plus loin, je choisis un compte, par exemple le « 7 ». Je ne compte qu’une seule fois jusqu’à « 8 » et ensuite, les élèves doivent garder le rythme dans leur tête et continuer de se trouver un mouvement quand ils sont rendus à « 7 ». Pas besoin de vous dire qu’au début, c’est cacophonique! Mais rapidement, ils réussissent à suivre et à garder le rythme. Je change également de compte à chaque fois qu’ils ont fait une série de quatre comptes de « 8 ».

Je vous incite fortement à intégrer des exercices de rythmique à votre classe et à laisser aller votre imagination. Vous verrez la qualité d’exécution de vos élèves s’améliorer rapidement!


Un article de Marie-Ève Marcotte

Depuis 1984, Marie-Ève Marcotte pratique plusieurs styles : classique, jazz, moderne, contemporain, pointes, hip hop et lyrique. Elle enseigne depuis plus de vingt ans à des élèves de 3 à 50 ans (niveaux débutant, élémentaire, intermédiaire, avancé et semi-professionnel) et a remporté quatre fois la première place avec ses élèves dans trois compétitions différentes, ainsi qu’un «Hit of the day» à la compétition «Hit the floor Lévis». Elle a récidivé en 2016 avec trois premières places et une troisième place puis en 2017 avec deux premières places et une troisième place. Elle a personnellement gagné deux premières places avec un solo aux compétitions IDance et Hit the floor Lévis en 2016.

Marie-Ève affectionne le mélange de la technique et de la créativité. Elle cherche à communiquer différentes émotions aux spectateurs, avec l’objectif de transmettre le plaisir de danser et de favoriser l’accomplissement de ses élèves. Membre du Réseau d’enseignement de la danse depuis plus de dix ans, elle se forme tous les ans avec Lynn Simonson et Teresa Perez Ceccon lors du stage Simonson. Elle détient la certification RED d’enseignement de la danse jazz (niveaux 1 à 7) et de la danse classique (niveaux 1 à 7), en plus d’agir comme formatrice, évaluatrice et blogueuse pour le RED.

© 2018 Réseau d'enseignement de la danse. Tous droits réservés.