Évoluer comme professeur de danse

28 mars 2018
dans

Comme individu, nous évoluons constamment. Que ce soit par notre âge, nos expériences ou notre compréhension du monde, nous grandissons et évoluons. Il est donc normal qu’il en soit de même dans nos activités professionnelles. Comme professeur de danse, la pédagogie et les aptitudes techniques sont primordiales afin de transmettre adéquatement nos connaissances et assurer une pratique juste et sécuritaire de la danse. Il est possible de perfectionner ces éléments au fil du temps. Malgré tout, notre évolution en tant qu’enseignant se produit à un niveau plus profond et parfois plus subtil.

Développer la confiance en soi

Lorsque nous devenons un professeur de danse, nous commençons, habituellement, à un jeune âge comme assistant ou sinon, avec quelques groupes d’enfants. Au début, nous imitons nos modèles, nous prenons des notes et nous observons pour ensuite nous lancer dans l’enseignement. Pas tout à fait solides, nous avançons à petits pas avec une tonne de questions : est-ce que mes élèves s’amusent? Comment vais-je gérer la discipline dans ma classe? Est-ce que je serai à temps pour le spectacle? Mes élèves sont-ils bien préparés? Bref, notre confiance est facilement ébranlée! Il est parfois même possible de souffrir du syndrome de l’imposteur, c’est-à-dire de ne pas se sentir à sa place ou à la hauteur de la tâche. Heureusement, le temps fait bien les choses. À force de travailler, de tomber et de nous relever, nous apprenons à jongler avec nos faiblesses, mais surtout, à exploiter nos forces. Sauf quelques exceptions, on ne naît pas “bon” professeur… on le devient! Il faut garder cela en tête afin de passer à travers les épreuves difficiles et surtout, garder la passion.

Trouver son propre style

Nous avons tous appris une technique de danse à travers notre formation, et parfois plus d’un style. Nous avons grandi en regardant et en apprenant de certains modèles. Nous répétons très souvent cet apprentissage dans notre danse et, par la suite, dans notre enseignement. Nous développons des schémas de mouvement et reproduisons les bons côtés, mais aussi les petits défauts de nos mentors. C’est d’ailleurs pourquoi il est facile de regarder un spectacle et de reconnaître rapidement le chorégraphe rattaché à telle ou telle pièce. L’une des erreurs fréquentes que nous faisons en commençant l’enseignement, c’est de vouloir répéter exactement ce que nous avons appris ou vu. Cependant, chaque individu possède sa couleur et cette couleur vient teinter ses cours. C’est d’ailleurs ce qui les rend si intéressants! Alors oui, il faut transmettre nos acquis, mais il est tout aussi important de se les approprier. Cela peut prendre quelques classes, quelques sessions, voire même, quelques années, mais trouver son style met de l’avant notre authenticité et notre unicité. Ces qualités sont généralement grandement appréciées par nos élèves.

Rester allumé et pousser plus loin ses connaissances

Après un certain temps, il est facile de rouler sur le pilote automatique. Notre confiance en soi bien établie, notre style développé et partagé, nous enseignons les mêmes classes aux mêmes élèves année après année… Notre base, notre plan de cours, est bien élaborée. Il reste maintenant à se lancer des défis, pour nous, mais aussi pour nos élèves. La formation continue, la pratique personnelle, l’exploration artistique sont  des moyens simples, efficaces et plaisants d’évoluer comme professeur. Faire grandir son enseignement au même titre que sa personne est nécessaire et surtout, ouvre des portes sur différentes opportunités et expériences. Si l’on pense que l’on sait tout, c’est là qu’on commence à s’éteindre et à devenir moins bons… Le RED et beaucoup d’autres organisations offrent des stages de perfectionnement, de la formation continue et des occasions d’échanger et de se mettre au défi!

Comme tout métier, la danse et son enseignement comportent des défis. Il faut laisser au temps le temps faire son oeuvre et avoir confiance en ses compétences, afin de devenir le professeur que l’on désire et se sentir bien dans ce métier!


Un article de Marie-Pier Fortier

Marie-Pier Fortier est bachelière en danse contemporaine de l’UQAM, profil interprétation. Sa formation a cependant commencé tôt dans le milieu du loisir. À ces débuts, elle est initiée au ballet jazz puis touche à différents styles au fil des années. Avec plus de 15 ans d’expérience en enseignement dans le milieu récréatif et scolaire, elle développe son propre style et fait preuve de pédagogie. Marie-Pier est observatrice et désire aider les gens à se surpasser, à trouver leur propre façon de bouger. Pour elle, la technique est à la base d’une bonne performance, mais elle ne doit jamais être travaillée au détriment de la notion de plaisir. La créativité est au cœur de son travail. Ces dernières années, elle développe un intérêt pour le yoga et entame une formation professionnelle en Danga auprès de Mylène Roy.

Suivez-nous!