Bien se préparer à une performance dansée

9 mai 2018
dans

Inutile de vous décrire à quel point la préparation d’une performance dansée amène son lot de stress. Le corps est sous tension et il importe d’être à l’écoute de nos besoins afin d’assurer une performance réussie! Voici quelques astuces à ne pas négliger pour se préparer à performer.

Le repos et l’alimentation : la clé pour fournir une performance enivrante

À l’approche d’une performance importante, il est primordial d’offrir à son corps le repos nécessaire pour bien danser. Il faut s’assurer d’avoir de bonnes nuits de sommeil les journées précédentes, en moyenne de 7 à 8 heures, afin d’avoir l’énergie dont nous avons besoin pour le jour « J ».

Pendant la journée, il est bien important de s’hydrater régulièrement et de s’alimenter avec des sucres lents, comme les pâtes, qui serviront de carburant essentiel pour les muscles. Il faut aussi inclure des protéines, que l’on retrouve notamment dans les œufs ou la viande blanche, car celles-ci contribuent au renouvèlement et à la création de fibres musculaires. Les aliments frits et sucrés sont à proscrire pour éviter tout malaise lors de la performance.

État d’esprit : Se mettre en mode « performance »

Un élément non négligeable avant sa performance, c’est de se libérer des stress et de mettre ses tracas personnels de côté. La visualisation est un outil intéressant pour se concentrer afin de bien performer. Le fait de se visualiser sur scène, en train d’exécuter la chorégraphie, nous aide à réduire considérablement l’état de stress dans lequel nous sommes. Trop de stress peut créer des « trous de mémoire », mais faites-vous confiance! La mémoire corporelle est beaucoup plus forte que le stress qui vous habite. Une fois en scène, vous devriez retrouver tous vos moyens. Avant de vous lancer, pensez une dernière fois aux commentaires de votre enseignant et, le plus important, pensez à vous amuser et à profiter du moment!

Tout ce beau travail pour un si court instant, il ne faudrait surtout pas négliger d’en profiter pleinement!

La place de l’échauffement personnel

Au lieu de parler avec vos pairs et de regarder votre fil d’actualité sur Facebook en attendant votre tour, concentrez-vous plutôt sur la préparation de votre corps afin d’éviter tout risque de blessures. Prenez au minimum 30 minutes pour échauffer votre corps en entier en vous concentrant sur ce qui vous semble essentiel et ce sur quoi vous sentez que votre corps a besoin. Vous pouvez, si vous le désirez, agrémenter votre échauffement à l’aide d’accessoires comme des balles ou des bandes élastiques.

Il est très agréable d’être vêtu de vêtements chauds afin de conserver toute cette chaleur pour nos muscles qui en ont tant besoin, et ce, même s’il ne fait pas froid.

Personnellement, c’est aussi à ce moment que je remercie mon corps de m’avoir permis de me rendre où je suis, à cette apothéose qu’est la performance!

Inspirez profondément et savourez l’instant.

Ça y est, vous êtes enfin prêts pour votre performance. Il ne vous reste plus qu’à danser et à vous amuser !


Un article de Michèle Desjardins

Diplômée de l’École de danse de Québec, Michèle Desjardins enseigne au secteur loisir depuis plus de 12 ans au sein de l’École de danse Quatre Temps. Multidisciplinaire, elle s’est davantage spécialisée en danse contemporaine. Cette réelle passion l’a menée à développer le projet d’une troupe de compétition de contemporain qui se produit un peu partout dans la province depuis quelques années. Elle poursuit également une carrière comme interprète en parallèle. Étant passionnée par l’anatomie du danseur, elle a également complété une formation en massothérapie pour répondre à son souci d’un enseignement de qualité. À travers toutes ces expériences, son fort intérêt pour la pédagogie demeure bien présent ce qui l’a menée à compléter un baccalauréat en enseignement préscolaire-primaire. Son professionnalisme, sa créativité et son dynamisme est remarqué par tous ses collègues, partenaires de danse et élèves.

Suivez-nous!