Un plan de réouverture pour les écoles de danse de loisir du Québec

22 juin 2020

À compter du 22 juin, l’ensemble des activités sportives, de loisir et de plein air individuelles, collectives, intérieures ou extérieures sont autorisées par le gouvernement du Québec sous réserve de l’application des principes
de distanciation physique et de l’ensemble des recommandations des autorités de santé publique. Cela inclut évidemment les écoles de danse de loisir des quatre coins du Québec.

Seules les danses qui exigent une promiscuité prolongée (ex : danse de couple) devront trouver des adaptations spécifiques pour limiter la présence de contacts prolongés entre les participants. En effet, seulement des formes d’entraînements qui permettent le respect de la distanciation physique en vigueur peuvent permettre aux adeptes de ces danse de s’adonner à une certaine pratique adaptée.

Sous quelles conditions?

La responsabilité revient aux directeurs et gestionnaires écoles de danse ou aux responsables de l’organisation des activités de respecter les paramètres édictés par la santé publique. Chaque école doit avoir en sa possession son plan de relance et mettre en place les mesures pour faire respecter les paramètres édictés par la santé publique à sa clientèle.

Bien que le Réseau d’enseignement de la danse n’ait pas un mandat d’encadrement de ses écoles membres comme une fédération sportive, il a tout de même voulu assurer que des mesures adéquates seraient offertes aux élèves pour permettre un retour sécuritaire tout en étant rentable pour les écoles. Il a donc préparé son Plan de relance pour la reprise des activités des écoles de danse de loisir du Québec dans lequel se trouvent les mesures imposées par le gouvernement du Québec ainsi que des mesures adaptées pour les écoles de danse en particulier.

Toute école de danse de loisir peut télécharger ce plan et l’adapter à sa situation propre, en s’assurant bien sûr de maintenir les recommandations assurant la sécurité de sa clientèle. D’autre part, le RED tient à mentionner qu’il présente ce plan à titre indicatif, mais que chaque école est responsable de l’interprétation qu’elle en fait et des mesures qu’elle met en place. De plus, il s’agit d’un plan évolutif qui sera constamment mis à jour en fonction des annonces gouvernementales.

Le RED a aussi créé une section complète pour la réouverture des écoles de danse du Québec avec des modèles de lettres, de formulaires et autres éléments qui aideront les écoles à reprendre rapidement leurs activités en studio.

© Réseau d’enseignement de la danse. Tous droits réservés.